Modalités pratiques et rémunération

Il existe deux types de contrats : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation.
Contrat d'apprentissage

Plus avantageux pour l’entreprise et pour l’étudiant. Il sera en général proposé par l’employeur aux étudiants de moins de 30 ans.

Contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail incluant une formation en alternance. Public visé, durée, salaire, droits et obligations…

Le contrat d’apprentissage est plus avantageux pour l’entreprise et pour l’étudiant. Il sera en général proposé par l’employeur aux étudiants de moins de 30 ans. Au-delà de cet âge, le contrat de professionnalisation sera privilégié.
Le barème des salaires en alternance est défini par le cadre légal comme une base minimale de rémunération, mais rien n’interdit à l’employeur de proposer une rémunération plus avantageuse.
Les niveaux de salaire d’un apprenti varient suivant le type de contrat et s’établit sur la base de plusieurs éléments. Le salaire d’un alternant est ainsi défini en fonction de son expérience, son âge, son niveau d’études à l’entrée ou du nombre d’années d’exercice du contrat.

Ainsi, un étudiant de BUT 2e année, de 20 ans, touchera 51 % du SMIC et passera à 78 % en BUT 3e année.

Rémunération mensuelle minimale applicable – 35 heures

Année d’exécution du contrat Apprenti de – de 18 ans Apprenti de 18 à 20 ans Apprenti de 21 à 25 ans Apprenti de 26 ans et +
1ère année 27% SMIC 43% SMIC 53% SMIC 100% SMIC
2ème année 39% SMIC 51% SMIC 61% SMIC 100% SMIC
3ème année 55% SMIC 67% SMIC 78% SMIC 100% SMIC
Publié le  28 février 2023
Mis à jour le 14 juin 2024